Lien et distance dans la pratique professionnelle – 29/03/2022

Les professionnels des ETA sont amenés à relever le défi permanent d’être proches tout en restant professionnels, à trouver la juste distance avec les personnes porteuses de handicap. Leur travail consiste à offrir un accompagnement dans le cadre des activités professionnelles des personnes porteuses de handicap. Cet accompagnement s’accomplit nécessairement dans la relation. Un lien de qualité a dû s’instaurer au fil du temps afin de comprendre leurs besoins. Ce lien, pour rester de qualité, ne doit pas se confondre avec les attitudes fusionnelles et les identifications/projections. Le paradoxe est que ce lien ne peut se maintenir dans la qualité que s’il est associé à la prise de recul, à la distanciation nécessaire pour rester professionnel : écouter, observer les comportements, réfléchir à leur sens, répondre de façon appropriée aux besoins, devenir conscient des émotions présentes en soi qui peuvent être suscitées par le discours des personnes porteuses de handicap, des collègues, certains comportements, ne pas chercher de signes de reconnaissance auprès des personnes qu’on accompagne. Encore moins partager des aspects de sa vie privée et tomber dans la familiarité.

 

Public cible
Formation obligatoire pour les Moniteurs de niveau III

 

Objectifs 
– Nouer un lien de qualité entre les moniteurs et les personnes porteuses de handicap par une écoute appropriée et une qualité de présence.
– Devenir conscient de la différence entre lien et symbiose Réaliser que le travail de soutien aux personnes porteuses de handicap se fait
principalement à travers le lien.
– Découvrir l’équilibre nécessaire entre lien et distance
– Mesurer la différence entre empathie et sympathie
– Prendre conscience de la juste distance qui est aussi la juste proximité, celle où chacun a sa place, afin d’éviter projections et identifications
– Apprendre à développer une juste gestion émotionnelle afin de pouvoir différencier clairement les besoins du personnes porteuses de handicap et les besoins des moniteurs.

 

Contenu
 – L’écoute et la présence à l’autre qualitative
– L’empathie et ses 5 niveaux
– Le processus d’attachement et la construction du lien
– Le triangle dramatique : sauveur, victime, persécuteur
– La différence entre empathie et sympathie
– Les concepts de projection et d’identification
– La place, l’accueil, et la gestion des émotions et des affects, et leur régulation en équipe.
– La prise de recul pour exercer ses compétences : réaliser son mandat de façon optimale, et rien que son mandat (faire le deuil de la toute-puissance à donner du bien être à l’autre, à pallier les lacunes de l’institution).
– Le recul comme donnée fondamentale pour observer, décoder, répondre aux besoins des personnes porteuses de handicap.
– La notion de « besoins »
– Quelques « outils » pour apprendre à prendre du recul.

 

Infos pratiques
– Formatrice : Françoise Temmerman, CFIP
– Mardi 29/03/22 de 9h à 16h (accueil dès 8h30)
– Ferme Nos Pilifs, Trassersweg 347, 1120 Bruxelles
– Boissons et sandwichs prévus pour le midi

Programme horaire

-

Date

29 Mar 2022

Heure

9 h 00 min - 16 h 00 min

Tarif

Gratuite

Organisateur

Febrap
Téléphone
0496/37 87 51
Email
formation@febrap.be
S'INSCRIRE